La Premier League face à un trou d’1 Milliard

500 millions de livres sterling devraient être perdues à jamais

La moitié des pertes attendues de l’ordre d’1 milliard de livres sterling de la Premier League à la suite de la pandémie de coronavirus pourraient être récupérées – mais 500 millions de livres sterling devraient être perdues à jamais

La Premier League recevra immédiatement une perte d’1 milliard de livres sterling de la pandémie de coronavirus – et 500 millions de livres sterling seront perdus à jamais.

La Premier League vient de reprendre cette semaine après une mise à pied de trois mois. 

Mais les clubs de Premier League n’ont perçu que 330 millions de livres sterling de revenus lié aux diffuseurs – et les 92 matchs restants se joueront à huis clos.

La moitié des pertes pourrait être récupérée au cours du prochain exercice, la saison se prolongeant jusqu’en août. 

Et cela pourrait aider à un rebond de l’industrie la saison prochaine, surtout si les foules sont autorisées à retourner dans les stades.

Mais Dan Jones, partenaire et chef du Sports Business Group chez Deloitte, a déclaré: « Nous prévoyons que la pandémie de COVID-19 en cours entraînera une réduction significative des revenus et des pertes d’exploitation dans le football européen dans les résultats financiers de la saison en cours. »

« Les clubs doivent faire face à de multiples impacts financiers, y compris des remises ou des reports de revenus commerciaux et de diffusion, ainsi que la perte de revenus le jour du match et d’autres revenus liés aux événements. »

« Les revenus des clubs de Premier League ont atteint plus de 5 milliards de livres sterling pour la première fois en 2018/19, mais les 20 clubs ont tout de même enregistré des pertes avant impôts combinées de 165 millions de livres sterling. »

Pendant ce temps, la Bundesliga dépassera la Liga en tant que deuxième ligue la plus riche d’Europe en raison du retour précoce du football allemand de la pandémie.

La Liga avait dépassé la Bundesliga en 2018/19 avec des revenus atteignant 3,4 milliards d’euros (2,98 milliards de livres sterling) contre 3,3 milliards d’euros.

Mais l’Allemagne achèvera désormais la saison avant la fin du mois de juin et enregistrera des chiffres plus solides pour l’exercice en cours.

Les cinq grandes ligues européennes ont établi un nouveau record combiné de 17 milliards d’euros (14,89 milliards de livres sterling) de revenus sur un total de 28,9 milliards d’euros (25,5 milliards de livres sterling).

La Premier League reste la plus précieuse avec 5,2 milliards d’euros de chiffre de recettes.

Cet écart devrait encore se creuser : les ligues d’Angleterre, d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie et de France générant 86% de leur argent provenant des revenus de la diffusion et du commerce, avec seulement 14% des jours de match.

(Crédit photo : SkySports )

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer