Affaire Pape Gueye : Watford réclame 2,7M à l’OM

Watford a «vendu» le milieu de terrain Pape Gueye à Marseille à peine 17 heures après qu’il les ait rejoints.

En effet, Les Hornets avaient signé et enregistré juridiquement le joueur avant qu’il signe pour l’Olympique de Marseille.

Les Hornets réclament une compensation à sept chiffres pour un joueur qui ont le rappel avait été signé par Watford en janvier dernier.

C’est sans doute l’un des transferts les plus bizarres de l’été voire du football, Watford avait pourtant battu une poignée des meilleurs clubs européens, y compris Arsenal, pour la course au joueur français de 21 ans du Havre.

Il avait même été photographié tenant un maillot de Watford et était entrain de parapher son contrat.

Mais Gueye – en agent libre lorsqu’il a accepté de signer au Vicarage Road – avait finalement changé d’avis quelsues semaines plus tard, affirmant qu’il avait été « mal conseillé » de signer un contrat de cinq ans sur un montant de base de 45 000 £ par mois.

Watford espère profiter du transfert gratuit de Pape Gueye chez eux après avoir décidé qu’il voulait finalement jouer pour Marseille à la place.

Effectivement, Watford avait déjà inscrit juridiquement le milieu défensif Pape Gueye comme joueur à minuit le 1er juillet comme cela été prévu.

Mais 17 heures plus tard, le joueur avait convenu de signer avec Marseille, postant une photo de lui avec le maillot du club Marseillais sur Instagram et disant: 

« Très heureux et fier d’annoncer ma signature à l’Olympique de Marseille pour les quatre prochaines années. »

Les Hornets réclameront une compensation à l’Olympique de Marseille sur la base qu’il en coûterait environ 2,7 millions de livres sterling pour racheter le contrat du joueur seul.

Ils ont déjà prévu de se battre bec et ongles si Marseille essayait de prétendre que l’accord était un transfert gratuit en provenance du Havre.

Watford a fait notifié par un huissier de justice l’absence de Gueye au club, alors que son contrat devait officiellement débuter ce mercredi 1er juillet. 

Il y a quelques jours, Gueye avait pris le soin d’envoyer un courrier à tous les clubs cités dans la presse comme possibles points de chute, en leur indiquant que le club qui officialiserait son arrivée devrait se préparer à des poursuites en justice de la part de Watford.

Un avertissement que l’OM a bien évidemment pris en compte.

Mais après une longue étude du dossier, les avocats du club phocéen ont indiqué qu’il y avait trop d’irrégularités dans le contrat de Pape Gueye à Watford pour ne pas considérer que l’ancien Havrais était libre.

Par la suite, Jacques-Henri Eyraud a validé le dossier. Tout comme André Villas-Boas et même Frank McCourt, lequel a définitivement donné son feu vert lundi soir pour la finalisation de l’opération. 

Sur le terrain, l’OM réalise un énorme coup. En coulisses, espérons pour le club phocéen que cette signature ne lui coûte pas trop cher avec les possibles poursuites judiciaires de la part de Watford

Même si Watford n’a finalement pas gardé Gueye et ne l’a pas vendu avec une marge excessive comme à son habitude ; si les Hornets gagnent l’affaire en justice, vendre Gueye après une demi journée serait tout de même un coup remarquable.

Si un accord venait à être trouvé avec L’OM en conciliation avant que l’affaire ne soit un fine portée en justice, les Hornets ont dans tous les cas de grandes chances d’engranger la plus value la plus rapide et la plus rentable de leur histoire voire de l’histoire du football.

Retour sur les plus values des meilleures ventes des Hornets :

Il y a deux ans, ils avaient vendu Richarlison à Everton pour 45 millions de livres sterling – seulement 11 mois après avoir payé 11,2 millions de livres sterling pour le ramener en provenance de Fluminense au Brésil.

Avant de devenir une star en prêt à Manchester United, Odion Ighalo avait rejoint Watford pour un rien et a été vendu pour 20 millions de livres sterling deux ans et demi plus tard.

Et l’attaquant de 3,5 millions de livres sterling Dodi Lukebakio n’a joué que 20 minutes sous l’ancien entraîneur des Hornets Javi Gracia avant d’être vendu au Hertha Berlin pour 18 millions de livres sterling après un impressionnant prêt en Bundesliga.

Pour Pape Gueye, suite au prochain épisode.

(Crédit photo : The independant )

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer