DaGrosa et l’AS Roma : un possible gigantesque projet

Il y a encore quelques semaines, le futur racheteur du club Romain était le Milliardaire Américain Dan Friedkin mais son offre qu’il avait finalement revu à la baisse de moitié fut balayée d’un revers de main.

La pandémie de Covid-19 a tout changé. Et de manière plutôt radicale. Sans elle, le club de la capitale Italienne serait probablement déjà vendu au milliardaire américain Dan Friedkin, qui semblait avoir trouvé un accord à plus de 700 millions d’euros pour son rachat. 

Oui mais voilà, le coronavirus a tout effacé et tout emporté sur son passage. 

Impacté économiquement par cette crise sanitaire, Friedkin Group a baissé son offre à 490 millions d’euros selon la Repubblica

Offre bien trop basse pour l’actuel propriétaire qui mis donc fin aux négociations avec Friedkin. Je

L’AS Roma s’est tourné vers un autre potentiel acquéreur

Pallotta, l’Américain actuellement président et prioritaire de l’AS Roma tient en effet un plan alternatif qui mène au fond d’investissement de DaGrosa, l’ancien co-actionnaire-gérant du club Bordelais.

Également Américain, Joe DaGrosa envisagerait de racheter la Roma avec un business plan de grande qualité

Toujours selon la Repubblica, Palotta et DaGrosa ont été mis en relation par l’intermédiaire de plusieurs médiateurs.

Joe DaGrosa aurait un projet clair

Copier le modèle de la société émiratie City Football Group (CFG), qui possède notamment Manchester City, le New York City FC ou encore plus récemment le club belge du Lommel SK.

Il n’est pas à exclure que les deux Américains s’allient pour mener à bien ce possible projet.

Si ce projet de reprise venait à être accepté, il ne fait presque aucun doute que l’AS Roma renaîtra de ses cendres et pourra reconquérir tout d’abord l’Italie puis L’Europe.

Aujourd’hui, sans intervention financière, le risque est de devoir vendre les meilleurs jeunes comme Zaniolo et Pellegrini

Pour finir cet article, revenons sur une déclaration expliquant la situation financière actuelle du club : « En septembre dernier, les administrateurs de la Roma avaient présenté un projet de relance (…) Aujourd’hui, sans intervention financière, le risque pour le club Romain est de devoir vendre les meilleurs jeunes comme Zaniolo et Pellegrini », ajoute la Repubblica, qui conclut en expliquant que Pallotta est désormais cerné et dos au mur.

Cette dernière information non des moindres explique que le Club a l’heure actuelle est dans l’obligation de vendre ses joueurs Les plus prometteurs s’il ne trouvent pas un accord rapidement avec un possible repreneur.

On y apprend donc dans le même temps que le rachat de L’AS Rome est possiblement lié au mercato parisien concernant la piste Pellegrini qui pourrait donc être bloquée au club ou poussée vers la sortie si un accord pour le rachat du club Romain n’était pas trouvé avant la fin de la période des transferts.

Une autre information très intéressante dans cet article est bien évidemment celle du détail du projet de l’ancien ci-actionnaire de Bordeaux : Joe DaGrosa qui pourrait permettre donc de réaliser grandes choses a l’avenir pour L’AS Roma et le football Européen.

Dans une interview accordée à Offthepitch, l’ancien patron de Bordeaux s’est exprimé,

Il confirme que le dossier AS Roma est bien arrivé sur sa table, mais il ne veut pas plus loin dans les détails

Je peux confirmer que l’AS Roma est bien l’un des nombreux clubs que nous avons examinés de manière très préliminaire

Joe DaGrosa

À la recherche d’un nouvel investissement dans le football européen après son expérience bordelaise, DaGrosa ne semble pas destiné à devenir, du moins à court terme, le nouveau propriétaire de Rome du moins à ce qu’il en dit pour l’instant.

Je pense que notre implication a peut-être été exagérée par nos amis de la presse italienne. Je suis sûr que Pallotta a de nombreuses options et nous ne sommes que l’une de celles qu’il envisage

Joe DaGrasa pour Offthepitch.com

En situation délicate actuellement, James Pallotta, soutenu par les banques, a prêté au club 30 millions d’euros bruts (26 net)

il se réserve le droit de profiter des futurs revenus liés à la billetterie et aux activités annexes. 

Pallotta a tenu aujourd’hui un conseil d’administration qui examinera les données du bilan , afin de préparer l’assemblée générale extraordinaire prévue lors du deuxième appel le 29 juin.

Affaire à suivre.

(Crédit Photo : @FcPSGG)

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer