Ibrahimovic visé par une enquête

Zlatan ibrahimovic fait l’objet d’une enquête de la part de l’AF suédoise

Ibrahimovic a vu Hammarby remporter son premier match de la saison contre Ostersunds la semaine dernière, mais pourrait rencontrer des problèmes avec la FA sur sa conduite après le match

Zlatan ibrahimovic fait l’objet d’une enquête de la part de l’AF suédoise après avoir violé le protocole en entrant dans le vestiaire d’Hammarby.

L’attaquant vétéran est copropriétaire du club suédois et était présent pour leur victoire 2-0 sur Ostersunds.

Après le match, Ibrahimovic est descendu dans les vestiaires à domicile pour féliciter les joueurs de Hammarby, mais ce faisant, il a violé les restrictions en vigueur en Suède.

L’Allsvenskan suédois dispose d’un certain nombre de protocoles de sécurité pour se protéger contre le risque de coronavirus .

L’un d’eux est que seuls les joueurs et le personnel technique sont autorisés à entrer dans les vestiaires les jours de match.

Bien qu’il soit un actionnaire majeur, Ibrahimovic n’est pas classé comme un joueur pour Hammarby, et la FA suédoise examine actuellement l’incident.

Le secrétaire général de l’organisme, Mats Enquis, a déclaré: « J’ai besoin de plus d’informations avant de pouvoir dire quoi que ce soit à ce sujet. Nous contacterons d’abord Hammarby. »

Ibrahimovic n’était peut-être pas clairement au courant des restrictions Suédoises pourtant il s’était entraîné avec Hammarby pendant le verrouillage.

L’attaquant est depuis retourné en Italie pour une formation avec les employeurs de l’AC Milan, bien que son séjour au club semble toucher à sa fin.

(Crédit photo : Yahoo Sports )

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer