Liverpool : éternel second ?

Ces dernières saisons, Liverpool rime avec succès : vainqueur de la dernière édition de la Ligue des Champions, invaincus en championnat depuis le 3 janvier 2019 et disposant de l’un des meilleurs effectifs au monde, Jürgen Klopp a réussi à imposer son style outre-manche.

Malgré tout, une chose ne cesse d’échapper aux Reds : le titre de champion de Premier League.

L’Architecte Klopp

Débarqué en octobre 2015 après une année sabbatique, l’Allemand est le sauveur que tout le monde attendait. Ses prouesses du coté de Dortmund ne sont pas passé inaperçues. Sa mission ? Refaire de Liverpool un acteur majeur du championnat Anglais. 

Avant son arrivée, les Reds sont sur le déclin depuis 2010 et ne cessent de s’enfoncer dans la crise, avec le départ du légendaire Steven Gerrard et les erreurs de recrutements. Ne jouant plus les premiers rôles en championnat, le club anglais n’est plus à sa place. La tâche s’annoncait donc difficile pour Klopp.

Toutefois, l’allemand parvient en quelques mois à redresser l’équipe et lui donner une âme. Si en championnat il termine 8ème au classement lors de sa première saison sur le banc, l’Europa League lui réussit. Il réalise l’exploit d’atteindre la finale de l’épreuve avant d’échouer face au triple tenant du titre le FC Séville. En League Cup, il réussit également à se hisser jusqu’en finale avant de s’incliner contre Manchester City.

Les saisons suivantes sonnent les cloches du renouveau. Pendant 2 ans Liverpool se transforme en laboratoire, l’Allemand travaille de fond en comble pour faire de Liverpool le club majeur qu’il fut autrefois et commence peu à peu à mettre en place sa stratégie. 

Le style de jeu varie de son prédécesseur. Fini le « kick and rush à l’anglaise » et place au « gegenpressing », marque de fabrique du coach qui consiste à presser l’adversaire de manière très agressive dès la perte du ballon, l’objectif étant de récupérer la balle le plus vite possible et profiter de l’inattention défensive chez les joueurs adverses qui préparent une phase d’attaque.

L’ancien entraîneur de Dortmund se montre habile en maniant l’art du mercato. Il faut dire que Jürgen Klopp a le nez creux et réussit à trouver des jeunes joueurs adéquats à ses idées dans des équipes plus modestes. En 2016, il s’attache les services de Sadio Mané en provenance de Southampton et fait venir le Néerlandais Wijnaldum qui jouait en Championship du côté de Newcastle. Ces paris s’avèrent gagnants, les deux joueurs se montrant excellents lors de leur première saison. Il récidive l’année suivante en prenant le risque de relancer un Mohamed Salah titulaire à Rome mais manquant de régularité dans les matchs à haut niveau. Recruté pour la plupart à des sommes raisonnables, ces joueurs explosent sous les ordres de l’Allemand pour devenir des joueurs de classe mondiale qu’on s’arrache à prix d’or.

Il réussit à aligner un trio d’attaque prolifique pour ne pas dire le meilleur de la saison : Mané, Firmino et Salah. A eux 3 ils comptabilisent 30 buts lors de la campagne de Ligue des Champions 2017-2018, et le trio a pulvérisé tous les compteurs : 91 buts réunis à eux trois sur la saison. Mohamed Salah terminera meilleurs buteurs de Premier League en inscrivant 32 buts, encore un record battu.

Jürgen Klopp réussit à insuffler un nouvel état d’esprit sur les bords de la Mersey. Proche de ses joueurs, l’entraîneur Allemand incarne le style paternaliste par excellence.

Cette bonne atmosphère et le sérieux qui règne se sont vus sur le terrain et ont permis à Liverpool, tant par l’état d’esprit que par son niveau de jeu affiché, de renouer avec le Big Four deux saisons de suite en terminant à la 4ème place mais surtout un retour sur le devant de la scène européenne en atteignant la finale de la Champions League avant d’échouer contre le Real de Madrid.

Le retour au sommet

Lors de la saison 2018-2019 Liverpool change de dimension, les prestations récentes ont redonné espoir aux supporters des Reds qui peuvent rêver de nouveaux. 

Conscient du potentiel de son effectif après s’être renforcé avec Alisson et réglé quelques soucis dans l’entre jeu avec les signatures de Fabinho et Keïta puis l’arrivé de Shaqiri pour la rotation, Jürgen Klopp ne cache pas son ambition de devenir sacré champion d’Angleterre. Un titre qui échappe aux Reds depuis 29 ans.

Liverpool tient son rang de favori mais peine à se défaire de Manchester City. S’engage alors un réel bras de fer entre les 2 équipes. Leader de Premier League depuis décembre, Liverpool craquera en toute fin de championnat lors du derby contre Everton (0-0) qui permettra à Manchester City de passer devant jusqu’à l’ultime journée. Liverpool échouera à la seconde place à 97 points, à 1 point du leader qui lui comptabilise 98 points.

Malgré l’échec en championnat, il en est tout autre en Coupe d’Europe. Qualifiés lors de l’ultime journée de la phase de poule dans le groupe de la mort composé du PSG, Belgrade et du Napoli, Les Reds se hissent sans trop de difficultés en ½ finale après s’être défait du Bayern Munich et de Porto. Opposé à Barcelone, les hommes de Jurgen Klopp sont condamnés à l’exploit après s’être inclinés au match aller 3-0 en catalogne. Liverpool réussit sa « Redsmontada » en renversant la tendance (4-0) en terre anglaise. Quelques semaines plus tard, Liverpool est sacré champion d’Europe en s’imposant 2-0 contre Tottenham.

Cette année, c’est la bonne ? 

Malgré le titre de champion d’Europe, un sentiment d’inachevé règne sur le Merseyside. Pour parachever son travail, Jurgen Klopp doit une chose à Liverpool : La Premier League.

Avec un effectif inchangé, Liverpool est leader et invaincu en championnat. Avec 8 victoire en 9 matchs et 6 points d’avance sur Manchester City, les portes pour l’ascension finale sont grande ouvertes. 

Après avoir pris sa revanche sur l’Europe l’année dernière, les Reds touchent du doigt leur rêve de redevenir Rois en Angleterre. Verdict en fin de saison…

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer